Dans le cadre de l'impôt fédéral direct (IFD), le Conseil fédéral propose au Parlement que les parents puissent à l'avenir avoir la possibilité de déduire de leur revenu jusqu'à 25 000 francs de frais de garde par an et par enfant. À l'heure actuelle, ce plafond se situe à 10'100 francs.

Le salaire médian brut a augmené à 6502 francs en 2016. Ce montant est en hausse de 75 francs (1,2%) par rapport à la précédente enquête menée par l'Office fédéral de la statistique (OFS) en 2014. Dans le cadre d'un reportage de la RTS, l'Union syndicale suisse souligne toutefois que les salaires ont baissé dans le secteur de la construction et du social. Le domaine des crèches est notamment concerné par cette situation.

La prochaine formation Direction d'institution de l'enfance – Post-grade ES, proposée par le Centre de formation neuchâtelois pour adultes, débutera le 13 mars 2019. Pour assurer une qualité optimale du cursus, le nombre de places est limité. Il faut donc s'inscrire assez tôt.

Les personnes âgées s’investissent fortement dans la prise en charge de leurs petits-enfants. Imposée tant par le devoir familial que le manque d’alternative, cette activité bénévole offre un coussin de paresse à l’action socio-politique. Lire l'article de René Levy, «Les grands-parents, pilier ignoré de l'Etat social», REISO, Revue d'information sociale, mis en ligne le 16 avril 2018. 

La 10ème édition du programme de formation à la coordination de l’accueil familial, cycle 2019-2020, est désormais disponible. Celui-ci est mis sur pied par l'Unité de formation continue de la HETS&Sa | EESP | Lausanne, en collaboration avec l’Office de l’accueil de jour des enfants (OAJE) du canton de Vaud et un conseil scientifique composé de représentant·e·s des différents cantons romands.