Le Centre de vie enfantine Maley-Prairie, de la Ville de Lausanne, met en place une « semaine des passages » lors de la rentrée. Cette semaine, baptisée « La semaine du sac », résulte d'une réflexion commune sur la notion de passage et sa ritualisation entre les éducatrices des différents secteurs du CVE (parfois éloignés géographiquement), avec l'appui de la direction.

Les principaux axes de cette semaine au sac sont les suivants :

  • Deux éducatrices accompagnent chaque matin les enfants dans leur nouveau groupe et restent avec eux toute la journée. Cette présence quotidienne permet aux enfants de faire le lien et d’être rassurés pour découvrir leur nouveau groupe.
  • Dès l’arrivée dans son groupe, chaque enfant reçoit un sac qui l’accompagnera tout au long de son chemin et de ses étapes au CVE Malley-Prairie. Sur son sac est écrit son prénom et à chaque passage il pose l’empreinte de sa main. Pour le CVE MalleyPraire, l’accueil en urgence des enfants du CMP signifie aussi une sorte de passage donc chaque enfant reçoit lors de son arrivée un même sac personnel et l’emporte en quittant le CVE et le CMP.
  • Création d’une histoire-kamishibai préparant les enfants au passage, racontée dans chaque groupe les dernières semaines avant la fermeture du mois de juillet.
  • Implication des parents : information au moyen d’une brochure détaillée sur la « semaine du sac », soirée portes ouvertes dans chaque secteur au mois de juin pour permettre de faire connaissance avec la nouvelle équipe éducative et visiter les nouveaux lieux.

Important : la semaine doit être organisée méticuleusement, et réadaptée d’année en année.

Bilan : renforcement des liens entre les équipes des différents secteurs et bons retours des parents, qui sont rassurés.

Le Centre de ressources en éducation de l'enfance (CREDE) offre par ailleurs une formation aux éducatrices et éducateurs pour faciliter l'adaptation des enfants qui arrivent dans une structure d'accueil ou qui passe d'un groupe à l'autre. En partant d’échanges entre professionnel·le·s et en passant par des contes et des petites expériences à vivre, la formation Qui a dit « adaptation » ? Des chemins pour mieux s’accueillir les uns les autres propose d'affiner la compréhension des situations dans toute leur complexité, de visibiliser et valoriser la diversité des pratiques pour inspirer de nouvelles démarches et d'élaborer des projets d’adaptation à proposer dans son lieu de travail.