D’ici à 2024, les domaines d’activité du social incluant l'accompagnement d’enfants nécessiteront d’engager environ 45'000 à 59'000 employés qualifiés en plus.

Comment s'articulent les villes autours des enfants ? Au travers d'une étude complétée par des observations, Artias propose un dossier complet (2017) intégrant l'ensemble des échelons politiques. Il inclut aussi un regard sur les crèches.

L'étude « Habitat, trajet pendulaire, crèche: où la vie est-elle la moins chère ? » (2016), publiée par le Crédit Suisse, porte sur le revenu disponible en Suisse. Elle inclut inclut un chapitre sur les frais de garde et les allocations familiales.

A la demande de la conseillère nationale Rosemarie Quadranti, le Conseil fédéral a publié le rapport « Prescriptions régissant l’ouverture de structures d’accueil extrafamilial pour enfants» (2016). Aucun obstacle n'a pu être démontré.

En Suisse, un enfant sur dix est affecté par la pauvreté. Pour viser une société intégrative, il est notamment impératif de reconnaître l’importance de l’éducation dès la prime enfance. Première sélection d'études ou de rapports en lien avec la thématique de la précarisation, de la pauvreté et de l'accueil de l'enfance.

Selon une étude commanditée par la Fondation Jacobs (2016), INFRAS estime que les coûts de l’offre d’accueil de la petite enfance rapportent des avantages substantiels en termes macroéconomiques pour les familles, les entreprises et les pouvoirs publics.

Dans le cadre du projet de recherche du Fonds national suisse « Inégalités des revenus et de la fortune, privations et bien-être en Suisse, 1990-2013 » (2015), l'Université de Neuchâtel a réalisé une étude sur l'offre formelle d'accueil pré- et parascolaire en Suisse de 1991 à 2012.

Le rapport de la CLPPJ (2017), en matière d'exigences de qualité au sein des structures collectives du domaine de l'accueil de l'enfance, recommande des normes de qualité. Elles portent sur le domaine pédagogique, la sécurité des enfants, l'alimentation, la surveillance médicale, la qualité de l'infrastructure et la qualité du personnel encadrant.

Les coûts d'exploitation d'une place de crèche en Suisse se situent dans le même ordre de grandeur qu'à l'étranger. Par contre, la part des frais d'accueil extrafamilial à la charge des parents est beaucoup plus élevée en Suisse que dans les autres pays. Telles sont les principales conclusions auxquelles parvient le Conseil fédéral dans son rapport « Coûts complets et financement des places de crèche en comparaison internationale » (2015), sur la base d'une étude menée par Infras (2015).