Des communes développent des pratiques diversifiées afin de faciliter les transitions de la vie des enfants.

Carouge (GE) - Faciliter le lien entre les institutions de la petite enfance et l'école

La première rentrée scolaire a été identifiée comme un moment-clé fréquemment anxiogène pour l’enfant. Professionnels des institutions de la petite enfance (IPE) et enseignants se sont interrogés sur la manière de diminuer ce stress, tout en reconnaissant que cette rupture entre deux univers avait un rôle pédagogique auquel il s'agissait de donner tout son sens.

Les professionnels ont pu s'appuyer sur les autorités communales pour mettre en place des espaces de dialogue autour d'une préoccupation commune, le bien être de l'enfant, afin d'instituer une série de gestes et liens.

  • Sous l'égide du responsable des Affaires sociales, les directrices et des directeurs des 2 jardins d'enfants, des 7 espaces de vie enfantine (EVE) et des 7 établissements scolaires de la Ville de Carouge se rencontrent une fois par an pour coordonner leurs actions.  
  • Au mois de juin, les enfants qui fréquentent les structures préscolaires visitent l'école de leur quartier et passent une demi-journée avec les écoliers.
  • Le même album - soigneusement choisi pour refléter le vécu des enfants - est lu dans les lieux d'accueil en juin et à l'école au mois d'août. La bibliothèque de Carouge en acquiert des exemplaires et les mets en vedette pour que les enfants qui ne fréquentent aucun accueil puissent l'emprunter.
  • Des d’informations sont transmises entre  responsables des IPE et direction des écoles, notamment au sujet de l'enclassement (« dyades » à séparer ou à placer dans la même classe) et des besoins particuliers des enfants.

Pour en savoir plus :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., responsable du secteur petite enfance de la Ville de Carouge

Nyon - Pour une politique de l'enfance coordonnée au niveau communal

À Nyon, les autorités communales et les membres du réseau en charge de l'accueil de l'enfance collaborent étroitement avec la direction des écoles. Des séances de coordination mensuelles ont lieu, permettant notamment d'organiser des colloques et des fêtes en commun, d'échanger des bonnes pratiques et d'harmoniser la gestion administrative. Elles permettent aussi de partager des ressources pédagogiques entre pairs.

Plusieurs pratiques concrètes découlent de ces rencontres régulières :

  • Organisation par les structures d’accueil préscolaire d’une visite de l’école, de la cour d’école, des alentours et de l’UAPE où l’enfant sera accueilli.
  • Idem pour les enfants de 6P qui quittent l’accueil parascolaire : visite du centre d’animation et des locaux de quartier encadrés par des travailleurs sociaux
  • Invitation du réseau à la séance organisée chaque année par l’école pour les parents de futur 1P, ce qui permet de répondre directement aux questions des parents.
  • Collaboration secrétariat des écoles-réseau lors de l’enclassement des enfants dans les différents bâtiments scolaires pour tenir compte des enfants déjà placés en structures. Cela permet d’assurer une continuité pédagogique et de préparer la rentrée scolaire sans devoir attendre juillet pour connaître les enclassements pour placer les enfants en UAPE.
  • Collaboration avec les directions pour la répartition des enfants entre les différentes structures du réseau nyonnais d’accueil de jour lors du passage préscolaire au parascolaire. Les critères du réseau sont définis mais lors du passage de la crèche en UAPE, une priorité spécifique est ajoutée entre les directions si elles considèrent que tel ou tel enfant doit impérativement poursuivre son accueil en collectivité pour des raisons de prévention. Ce critère est interne et n’est pas annoncé officiellement.
  • Solution proposée aux parents pendant les périodes de fermeture des crèches (3 semaines en été, Noël-Nouvel An) soit dans la crèche qui ne ferme pas (exception au réseau) soit en accueil familial de jour. Idem si une accueillante est malade sans remplaçante possible (place proposée en UAPE ou en crèche).
  • En bas de chaque contrat de placement, il est noté "Les parents consentent à la transmission des données personnelles d'une structure d'accueil à l'autre en cas de changement à l'intérieur du réseau". Cela permet la transmission d'informations entre les structures pour une prise en charge plus efficience des enfants.

Pour en savoir plus :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., responsable du secteur éducatif de la Ville de Nyon 

Meyrin - Accompagnement des enfants à besoins éducatifs particuiers dans la transition IPE-école

La démarche est planifiée sur 12 mois avant l’entrée à l’école :

  • Identification des besoins particuliers lors de l’inscription par l’équipe éducative.
  • Implication des parents : rencontres régulières, soutien personnalisé pendant le processus de transition, rédaction d’un bilan écrit qu’ils peuvent remettre à l’école
  • Partage des responsabilités entre un réseau d’acteurs : poste de psychologue du service communal de la petite enfance, convention de collaboration avec les directeurs des écoles de Meyrin, réunion de transition avec les acteurs présents et futurs durant le dernier trimestre avant l’entrée à l’école (parents, équipe IPE, services spécialisés impliqués, pédiatre, directeur et médecin référent de la future école.
  • Possibilité d'un suivi par le Service de la petite enfance après la rentrée scolaire.

Pour en savoir plus :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., psychologue, intervenante en soutien pédagogique, Service de la petite enfance de la Ville de Meyrin

Onex - Collaboration des différents types d'acteurs de l'accueil parascolaire pour la logistique des repas du mercredi

Lors de l'introduction d'une demi-journée supplémentaire (mercredi matin) dans l'horaire scolaire du Canton de Genève en 2014, la Ville d’Onex a mis en place un accueil parascolaire et un repas aux enfants pour répondre aux besoins des familles (contraintes professionnelles ou privées). Suite à l’érosion du nombre d’inscrits, elle a supprimé cette prestation dès la rentrée 2016.

Avec l’appui de la commune, une alternative a été mise en place pour les enfants de familles n’ayant pas d’alternative : une possibilité de repas est offerte par le Jardin Robinson. Une ligne de Pédibus a été réalisée entre l’école d’Onex Parc et le Jardin Robinson et assurée pour le trajet aller par une employée de l’association des cuisines scolaires. Au terme du repas, les enfants bénéficient des prestations du Jardin Robinson et le retour au domicile est réalisé dans l'après-midi sous la responsabilité des parents. La Ville d'Onex finance l'encadrement de la ligne Pédibus et gère les flux financiers de cette action complexe mais illustrative d'une belle collaboration entre les lieux d'accueil de la commune d'Onex.

Pour en savoir plus :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Collaboratrice Enfance du Service social, santé et enfance (SSSE) de la Ville d'Onex

Gros-de-Vaud - Coordination entre les services en charge de l'enfance au niveau régional

La région comprend un vaste réseau : structures de l’association pour l’entraide et l’accueil familial de jour du Gros-de-Vaud, directeurs d’établissements scolaires, associations scolaires intercommunales

Il est prévu de se rencontrer deux fois par année, avec les objectifs suivants :

  • Définir les champs de compétences et de responsabilités des différents services
  • Pouvoir exprimer les contraintes et les attentes de chacun
  • Chercher ensemble une manière de s’organiser pour éviter du stress et du travail double de part et d’autre
  • Répondre aux parents de manière cohérente et coordonnée.

Un travail s'effectue autour de 7 thèmes :

  • Enclassement
  • Responsabilités enseignants / parents / équipes éducatives / communes
  • Gestion du quotidien
  • Transmission d’informations entre les services
  • Relation et le cadre éthique enseignants / équipes éducatives
  • Travail en réseau école / PPLS (psychologues, psychomotriciens et logopédistes en milieu scolaire) / Parents / UAPE
  • Coordination pédagogique et projets communs École / UAPE

Pour en savoir plus :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., doyenne de l’EPS Bercher-Plateau du Jorat