Le National ne veut pas d'un plan d'accueil de l'enfance suisse pour les enfants de trois mois jusqu'à la fin de l'école obligatoire. Il a rejeté le 11 mars 2021, par 98 voix contre 85, une motion socialiste qui demandait une base légale en ce sens. Pour pro enfance, cette courte majorité laisse croire que le besoin d'une politique publique cohérente en la matière est désormais pris au sérieux.

La Confédération a déjà mis 370 millions de francs dans un programme d'impulsion qui vise à la création de places d'accueil et qui a été renouvelé déjà à trois reprises. Le programme est prévu jusqu'en 2023. Pour Alain Berset, le Parlement pourra reprendre l'initiative pour la période après cette date. Mais le Conseil fédéral mène déjà différentes réflexions sur la question. pro enfance salue en particulier la volonté d'inclure l'accueil familial de jour et l'accueil parascolaire dans les démarches.

Dépêche ATS - 10.03.2021

Motion Wüthrich (19.3190) : Loi-cadre visant à promouvoir à l'échelon national l'accueil extrafamilial des enfants afin de favoriser la conciliation entre famille et travail, l'égalité entre femmes et hommes et l'égalité des chances pour les enfants - déposée le 20.03.2019

Intervention Reynard en plenum - 10.03.2021