Plus vite, plus tôt, plus fortDepuis quelques années, le terme d’« encouragement précoce » s’est imposé dans le vocabulaire des spécialistes de l’enfance, parfois en lien avec des programmes éducatifs standardisés qui remportent un vif succès dans les garderies. Au travers de l'ouvrage « Plus vite, plus tôt, plus fort » (2022), Partenaire Enfance et Pédagogie et la Revue [petite] enfance analysent ce qui nous pousse à vouloir – peut-être – des enfants de plus en plus performants et cela dès leur plus jeune âge.

Pro Enfance propose un premier état des lieux intitulé « Quelle place dans les lieux d’accueil de jour pour les enfants venus d’Ukraine pour y trouver refuge en Suisse ? Quelles alternatives ? ». Il met en lumière des actions mises en place ainsi que les défis apparents sur la base d'une enquête menée par l'association. L'objectif consiste à documenter le champ de l’accueil de l’enfance dans un contexte sociétal exigeant de nouvelles formes de résilience.

Glossaire_PageCouverture.pngPro Enfance édite la publication « Réflexions sur une politique suisse de l’accueil de l’enfance et sur les mots pour « la dire » » (mars 2022). Elle donne une visibilité à la complexité de l’accueil de l’enfance au travers des mots et cherche ainsi à montrer que, pour forger une compréhension mutuelle, il est essentiel de coordonner des pratiques et de créer une politique de l’enfance globale au niveau national. Elle tente d'éclairer l’origine de certaines difficultés de communication et esquisse des pistes pour  y remédier.

Afin de porter un travail réflexif sur les stéréotypes de genre, 30 structures genevoises se font accompagner par l'association Le 2ème observatoire. Un enrichissement certain pour les équipes éducatives et les compétences des enfants, une occasion de réévaluer les pratiques et d'adapter les concepts pédagogiques, d'ancrer l'égalité dans le quotidien.

Afin de compléter l'équipe de son Secrétariat général, pro enfance recherche un ou une secrétaire administrative à partir du 1er juin 2022 ou à convenir (50%). Délai de postulation au 12 mai, selon offre d'emploi.

Fidèle à ses valeurs et convictions, pro enfance a poursuivi en 2021 ses engagements en faveur de l’accessibilité à l’offre pour tous les enfants et la qualité de celle-ci, qu’il s’agisse de l’accueil de la petite enfance, de l’accueil parascolaire et de l’accueil familial de jour.

L'enclave d'Avenches introduit un salaire mensuel pour l'accueil familial de jour, remplaçant ainsi le salaire horaire en vigueur. Cette décision prise après plusieurs mois de réflexion garantit ainsi une stabilité financière et renforce l'attrait du secteur en perte de vitesse. Elle s'inscrit dans la volonté vaudoise de revaloriser la fonction d'accueillantes et d'accueillants de jour, notamment dans l'objectif de mettre fin à des conditions de travail précaire.

L’Observatoire latin de l’enfance et de la jeunesse ouvrira ses portes en 2022, porté et financé par la Fondation Isabelle Hafen. Il aura pour mission de récolter des données en vue de favoriser le développement de stratégies proactives dans le domaine de l’enfance et de la jeunesse. Le but est de soutenir le pilotage et le développement de politiques publiques.

Les crèches fribourgeoises sortent fragilisées de la pandémie Covid-19; le personnel et les directions sont fatigués. Toutes notent une baisse de qualité de l’accueil et beaucoup ont des craintes sur l’impact financier que cette période pourrait avoir lors du bouclement des comptes du Canton. Sur la base d'une enquête menée en février 2022, la Fédération des crèches et des garderies fribourgeoises (FCGF) interpelle les autorités.