Les partenaires du Programme national de prévention et de lutte contre la pauvreté, mis en œuvre de 2014 à 2018, estiment que l'encouragement précoce constitue l’un des principaux moyens de prévenir la pauvreté.

Dans leurs premières années, les enfants font des apprentissages qui leur serviront tout au long de leur vie. Un cadre stimulant leur permet d’acquérir les connaissances, aptitudes et compétences nécessaires pour entrer à l’école.

Le renforcement des ressources dès la petite enfance contribue à améliorer les chances de formation des enfants socialement défavorisés. L’encouragement précoce aide donc à prévenir la pauvreté.

Pour pro enfance, il convient également de faciliter l'accès à l'accueil et l'éducation des enfants jusqu'à 12 ans. Le processus d'éveil ou de socialisation des plus jeunes ne s'arrête pas à 5 ans. Il s'agit donc d'assurer une cohérence et une continuité aux enfants ainsi qu'à leurs familles.

Plus d'infos sur la plateforme de lutte contre la pauvreté

Lire la prise de position de Caritas - nov. 2017

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. au prix de CHF 10.- (frais de port en sus) ou à télécharger la brochure « Enfance et précarisation, quelle politique pour demain » (pro enfance, 2017)