Les cadres de l'offre d'accueil de l’enfance ont la possibilité de s’appuyer ou de s’impliquer dans des associations professionnelles cantonales propres à leur fonction. Chacune de ces associations est structurée de manière autonome. Une faîtière suisse romande est également active.

Ces associations contribuent à renforcer les cadres des structures d’accueil dans leur rôle, par exemple pour se positionner comme interlocteurs·trices entre les entités décisionnelles et les équipes éducatives afin d'assurer la qualité des prestations. Elles permettent aussi d’échanger sur des problématiques communes ou de se fonder sur des prises de position.

Les associations cantonales sont les suivantes :

L’Association romande des directions d’institutions pour l’enfance (ARDIPE) constitue quant-à-elle une plateforme d’informations, d’échanges et de concertation entre les cantons sur toutes les questions ayant trait à l’accueil collectif de jour de l’enfance. Elle participe à des groupes de travail et prend position sur des consultations concernant les questions d’organisation institutionnelle, de formation, de cadres légaux ou de conditions d’encadrement des enfants.