Cette page présente des aspects de gouvernance sur le plan communal, cantonal et fédéral, aussi bien en termes d'identité de l'accueil de l'enfance que de projets pilotes. Quelles visions et stratégies mises en place ? Quelles bases légales ? Quels modes de suventionnement ? Quelles articultations entre les offres ?

Les résultats d’un sondage réalisé sur mandat de l'État et de la Ville de Neuchâtel confirment l'intérêt marqué des ménages neuchâtelois pour MAÉ (Ma journée à l’école), une vision novatrice de la journée d'école intégrant enseignement, repas de midi, devoirs surveillés et offre d’activités extrascolaires facultatives.

La Ville de Lausanne a décidé de simplifier l’organisation de l’accueil parascolaire pour offrir un encadrement global et structuré des différentes modalités à disposition des enfants scolarisés et de leurs parents.

Pour répondre au plus près aux attentes de la population et aux enjeux de gouvernance, la Ville de Vernier dispose d'un service de l’enfance gérant les prestations pour les enfants de 0 à 8 ans et leurs parents.

Située dans la périphérie de Genève, la Ville de Meyrin propose une offre d’accueil petite enfance municipalisée. Elle innove aussi constamment en mettant en place des prestations qui répondent à l’évolution des trajectoires familiales, tout en centrant son action sur les besoins des enfants.

Dans le domaine de la petite enfance, le Jura se distingue par un mode d’organisation favorisant la reconnaissance d’une mission commune à tous les types d’offres.

L’accueil collectif peut jouer un rôle non négligeable dans la prévention de la pauvreté. La Ville de Neuchâtel a mis en place une convention pour assurer que les enfants de familles défavorisées ont accès aux structures, sans prétériter ceux dont les parents travaillent.

Fondée en 1998, l’Association pour l’éducation familiale a joué ces dernières années un rôle charnière pour faire se rencontrer les acteurs de l’enfance du canton dans un esprit d’entraide autour de préoccupations communes. Elle a permis par exemple de rapprocher les personnes qui interviennent dans les structures d’accueil pré- et parascolaire et les enseignants, ce qui aurait été difficile sans son intervention.

Les accueillant·e·s en milieu familial sont généralement rattaché·e·s, du moins en Suisse romande, à une structure de coordination. Un exemple de gouvernance alliant accueil en milieu collectif et formation continue est pratiqué en ville de Lausanne.